Colette DEREAL 1
Colette DEREAL 1
Sylvie VARTAN 2
Johnny HALLYDAY 3
Jeane MANSON 4
DALLAS 5
Jean RENARD 6
Anne Marie DAVID 7
Liens - JRC Achats
 

A 17 ans au piano sur lequel il a composé "Que je t'aime" en 1969

Affiche Olympia

2eme 45 tours de Jean RENARD - 1960

Jean RENARD et Petula CLARK sa productrice

Biographie officielle

Jean RENARD
_____________________________________________________________

Jean Renard est né le 4 décembre 1933 à Provins.
Ses parents musiciens lui font suivre très tôt des cours de solfège.
A sept ans, il est au piano. A douze ans, il joue de la clarinette. A quatorze ans, il accompagne les spectacles de variétés de sa région et gagne sa vie dans un orchestre de danse.

Il compose sa première chanson à 15 ans.
Après ses études scolaires, il devient dessinateur aux Ponts et Chaussées (la DDE de l'époque) et apprenti photographe, tout en continuant à jouer du piano dans les bals de sa région.
Il suit les cours de l'Ecole Nationale de Photo et de Cinéma à Paris où il découvre les règles fondamentales du cadrage et de la mise en scène qu'il appliquera vingt ans plus tard au cours des spectacles et des vidéos qu'il réalisera.

Au service militaire, en 1954, avec l'appui de son colonel, il constitue un orchestre et passe ses week-ends à faire danser les Officiers du Mess de Verdun. En sortant de trente et un mois d'armée, à cause de la guerre d'Algérie, Jean Renard entre à "Réalités" et "Connaissance des Arts". Il parcourt la France pendant deux ans comme représentant des deux revues.
Néanmoins, il continue d'animer un orchestre de danse dans la région de Provins et commence à se faire connaître en chantant ses chansons au piano.

Une nuit, à Orléans, dans la chambre qu'il partage avec un collègue représentant, il entend des vagues sonores de violons envahir la pièce...
Son copain, lui, n'entend rien... Et pense que Jean est très fatigué...
Au petit matin, Jean Renard quitte son "Job" pour monter à Paris...

Commencent alors pour lui sept années difficiles...
La petite pièce, sans eau ni gaz, ni électricité, sur fond de cour au sixième du 176, boulevard Saint-Germain à Paris... La lessive sur le zinc du toit de l'immeuble en compagnie des pigeons...
Il passe ses journées sur le papier à musique, et les voisins ne tardent pas à se manifester car la cour résonne de ses gammes à la clarinette pendant au moins cinq heures par jour.
Il entre à la Sacem le 10 octobre 1958, et après bien des contacts et des rendez-vous stériles, il rencontre enfin un grand Editeur : Mr. Rolph Marbot, Directeur des Editions SEMI.

Rolph Marbot présente Jean Renard à Pierre Delanoë et leur première chanson :
"A LA GARE SAINT-LAZARE", chantée par Colette Deréal, sera un succès.
Suivra aussitôt
"LE PREMIER BONHEUR DU JOUR", par Françoise Hardy, dont Franck Gérald écrit le texte.

En 1960, la chance est au rendez-vous... Jean Renard découvre alors qu'une chanson qu'il a écrite quinze ans auparavant est en tête du Cash Box aux USA.
C'est "LOSING YOU", chantée par Brenda Lee.

" J'avais composé cette mélodie à l'harmonium dans une chapelle de ma ville natale, la Chapelle des Comtesses de Champagne, et je l'avais enregistrée à l'aide d'un petit magnétophone amateur.
Au cours d'un voyage à Paris avec ma mère, j'avais confié le bobinot de bande magnétique à Rudy Revil, alors Editeur des Editions Tropicales.
Celui-ci l'avait ensuite confié à l'un de ses amis, Producteur de télévision en Allemagne, qui en fit le générique d'une importante émission.
Un jour que Brenda Lee était l'invitée d'honneur de ce show télévisé, elle voulut chanter immédiatement cette mélodie et fit écrire le texte par Carl Sigman aux USA.
Brenda lee accompagna ensuite John Fitzgerald Kennedy dans sa campagne présidentielle et lorsqu'il fut élu, demanda à Brenda Lee d'interpréter "Losing you" à l'issue de son premier discours présidentiel télévisé. Le succès fut immédiat et ma chanson se retrouva numéro un du hit-parade américain."

Jean Renard devient alors Auteur-interprète et chante tous les soirs au cabaret "La Tête de l'Art", avenue de l'Opéra à Paris, et "Chez ma Cousine" à Montmartre, en compagnie de Pierre Doris, Raymond Devos et Jacques Brel.

1960 :

Jean Renard remporte le "Grand Prix de la Chanson Française" à Mons en Belgique, avec "SAINTE-MARIE", devant Barbara et Pierre Perrin (Un Clair de lune à Maubeuge).
Suivront neuf 45 tours qui sortiront chez Polydor, Pathé-Marconi et Barclay.
Pétula Clark et Claude Wolf, son mari, deviendront ses Producteurs.

En juin : Sortie du premier 45 tours de Jean Renard : "ALLEZ", "CONNAIS-TU","SACHE BIEN", "ON S'EN FOUT", chez Polydor.

En novembre : Sortie de son deuxième 45 tours : "JOUEZ TROMPETTES","LUTINS ET LUTINES", "QUAND JE SORS DE MA COQUILLE", "TOUT CA C'EST DU VENT".

1961 :

Bill Coleman et Tino Rossi enregistrent : "CONNAIS-TU".

En octobre : Polydor sort le troisième 45 tours de Jean Renard : "SAINTE-MARIE","TANT QU'IL Y AURA", "TOI QUI REVAIS", "LES COULEURS DE L'MOUR".

En novembre : François Deguelt et Jacqueline Néro enregistrent "SAINTE - MARIE".

En décembre : Polydor sort un disque de Jean Renard sous le nom de Big Twist :
"C'EST TA PETITE SERENADE", "ROCKET BYE BYE", "SAUVE-MOI", " T'ES PLUS LA MEME".

1962 :

En avril : Polydor sort un deuxième disque de Big Twist : "VIOLETTA", "SACRE BIG TWIST", "POUR L'AMOUR DE TOI", "ROULE, ROULE MON COEUR".
Le disque ne reçoit aucun soutien radio et ne se vend pas.

En juillet : Sortie du sixième disque de Jean Renard chez Polydor qui n'insiste donc pas avec Big Twist : "EN SUIVANT NOTRE AMOUR", "FAISONS LA PAIX", "QUAND L'AMOUR VA, TOUT VA", "LE TEMPS DE LA SERENADE".
Cest le seul disque de Jean Renard, en tant qu'interprète de ses chansons, qui va rencontrer un certain succès auprès du public.
- Sortie du disque de Colette Deréal avec une chanson de Jean : "UN MORAL DE PLOMB", sur un texte de Pierre Delanoë.
- Sortie de "EN SUIVANT NOTRE AMOUR, par John William, chez Polydor.

1963 :

En janvier : sortie de "A LA GARE SAINT-LAZARE" par Colette Deréal chez Polydor. Jean Renard écrit cette chanson sur mesure pour l'artiste sur un texte de Pierre Delanoë, et "CEUX QUI S'AIMENT DEPUIS PAS LONGTEMPS", sur un texte de Françoise Dorin.

En février : sortie du disque du saxophoniste Guy Laffite avec deux chansons de Jean
"C'EST BON QUAND ON S'AIME" et "DE TOI VIENT MON BONHEUR".

- Sortie de "REPONDEZ-NOUS SEIGNEUR" et "LA OU FINIT LA TERRE", par John William chez Polydor.

En mars : Sortie de "LOSING YOU" par Brenda Lee, qui devient n°1 aux USA.

En août : Sortie de "UN ANGE", l'adaptation française de "LOSING YOU", par Colette Deréal, sur un texte de Pierre Havet, chez CBS.

En septembre : Maria Candido sort à son tour "UN ANGE" sur disque Festival, et Dalida, enregistre "UN ANGE" en allemand qui devent "GRAU WAR DER OZEAN".
Le disque sort chez Barclay

En octobre : Françoise Hardy chante "LE PREMIER BONHEUR DU JOUR" qui sort chez Vogue.

1964 :

En avril : Sortie de "PRIMERA FELICIDAD DEL DIA" par Françoise Hardy, en espagnol, ainsi que "IL SALUTO DEL MATINO", en italien, chez Vogue.
Eddy Mitchelll enregistre "TU VAS RENTRER CHEZ TOI" qui sort chez Barclay.

En juin : Jean-Claude Pascal sort "MAIS MOI JE L'AIME", texte Pierre Delanoë.

En septembre, sortie du huitième disque de Jean Renard : ", chez La Voix de son
Maître : "SI JE COMPRENDS BIEN", " ON N'AIME PAS LES NOUVEAUX", "JETTE-TOI A L'EAU", "OO-WAH-OO-WAH-OO".

1965 :

En mars : Sortie de "JE T'EN VEUX D'ETRE BELLE" par Eddy Mitchell, chez Barclay.

En juillet : Jean Renard accompagne Eddy Mitchell à Londres pour l'enregistrement de "LA PHOTO DES JOURS HEUREUX".

jeanrenardbiographie
02/01/07